إجمالي مرات مشاهدة الصفحة

2015/01/03

ÊTRE RACISTE

ÊTRE  RACISTE
1-      Être raciste c’est voir dans la RACE l’explication complète de tout problème, de n’importe quel comportement et de chaque mouvement sociale ou politique ou historique… Dans ces cas, le racisme bloque le réflexe naturel de la raison puisqu'il l’enferme dans le piège mortel de la RACE. La raison ne raisonne plus ; elle se laisse conduire par le non-raisonnement du racisme.
2-          Être raciste c’est tenter de remplir le vide psychique et de maintenir le handicape mentale loin de ses propre yeux et de ceux des autrui. Le recours à la RACE offre souvent une sensation de confiance en soi : On est «supérieur» par RACE quelques soient les «infériorités» desquelles on souffre profondément. La «supériorité» raciale réduit à néant toute infériorité concrète. Il nous suffit d’appartenir à une telle ou telle RACE pour se considérer digne du respect et du droit à une existence humaine saine.
3-          Estimer que la couleur de la peau ou l’appartenance à une religion précise est l’identifiant unique de l’individu, n’est qu’une absurdité pitoyable. Une telle conviction s’oppose à l’essence de la diversité que notre «nature-mère» s’efforçait de toute éternité, de le protéger et de nous l’enseigner. La logique interne de la nature dément les réclamations futiles de tout Être raciste.    
4-        En étant raciste, on se croit «unique» et «incomparable». Chez l’Être normale «L’idéale» n’est qu’un rêve chronique qu’on court après sans jamais le capturer. «L’idéale» chez l’Être raciste, est depuis toujours sous la portée de sa main. Sa propre RACE lui a réservé un accès libre au paradis terrestre de l’idéalisme. Rêver alors, n’est plus une nécessité vitale ; au contraire, ce n’est qu’une perte de l’ingéniosité raciale précieuse.
5-               Les rêves impossibles nous forgent le sens le plus profond de la vie quasi «Humaine». Être raciste c’est vivre l’illusion maladive d’avoir réalisé l’irréalisable, c’est semer les mensonges pour cultiver l’incompétence, l’ignorance et la stupidité. On est «Être raciste» tant qu’on a l’esprit bien bouché.
Faouzia Chatti 
Tunis : 02.01.2015